Accueil Actualités Réalisation
Scénario
Films Acteurs Photo, Montage
Musique
Repères historiques Ressources documentaires
 
     
     
 

Metteurs en scène

 
 
 
     
 

Hu Jia 胡笳

Présentation

par Brigitte Duzan, 23 mars 2013, actualisé 06 février 2017

 

Hu Jia (胡笳) est un jeune réalisateur indépendant qui a commencé par faire des documentaires avant de se tourner vers la fiction, mais peu à peu, par le biais du docu-fiction…

 

Il est né en 1975 dans l’ouest de la Chine, dans la province du Xinjiang où ses parents, intellectuels shanghaïens,  avaient été envoyés pendant la Révolution culturelle et d’où ils n’ont pu revenir qu’en 1988.

 

Hu Jia fait donc partie de ces jeunes nés dans les années 1970, qui ont eu une éducation rudimentaire et se sont retrouvés sans qualifications dans la Chine de l’ouverture, réduits à des petits boulots de ci de là : il a été vendeur, serveur, ouvrier, gardien, coiffeur, agent immobilier et comédien, pour finir par se découvrir une passion pour la photographie.

 

Hu Jia

 

En 2000, il est donc entré à l'Institut du cinéma de Pékin, section photographie. A la fin de son cursus, en 2003, il est allé en France étudier le cinéma, d'abord à l'EICAR (École internationale de Création Audiovisuelle et de Réalisation), puis à l'Université Paris 8. Pendant ses études en France, il a réalisé deux courts métrages : « La Main » et « L’ailleurs est ici ».

 

1. Il est rentré à Shanghai en 2008 et a tourné un premier long métrage documentaire, « Le temple Chenghuang » (城隍庙), qui montre la vie d’un taoïste, d’un mendiant et d’un saltimbanque aux alentours de ce temple situé dans l’un des quartiers les plus animés de Shanghai (1). Acheté par la télévision de Shanghai, ce documentaire a attiré l’attention sur son auteur.

 

2. Pendant l’été 2011, Hu Jia a tourné, à Hangzhou, un second long métrage qui est un subtil mélange de documentaire et de fiction : « Le secret de l’eau » (《水知道答案》), où les personnages jouent leur propre rôle et où Hu Jia a incorporé des fragments d’interviews.

 

Le personnage principal est un petit chef d’entreprise qui a ouvert un studio de photographie à Hangzhou. Il a sept employés avec lesquels il entretient des rapports amicaux,

 

Le secret de l’eau

et presque fraternels, se préoccupant de leur vie et de leur bonheur. Après avoir lu un livre qui l’a impressionné, « Les messages cachés de l’eau », d’un auteur japonais nommé Masaru Emoto (2), il décide de se lancer dans un projet que ses employés trouvent d’abord ridicule : trouver le secret du bonheur… 

 

 
Bande annonce

 

3. Hu Jia a enchaîné pendant l’hiver 2011 avec le tournage d’un troisième film, cette fois purement fictionnel, qu’il pensait terminer courant 2013. Mais le film n’a été terminé que trois ans plus tard, et il a été sélectionné par la Berlinale pour sa 67ème édition, en février 2017. Il s’intitule « The Taste of Betelnut » (《槟榔雪》)  

 

The Taste of Betelnut

 

Ce troisième film est un tableau quasi mutique, d’une société en mutation, et en plein désarroi, où la violence semble remplacer la parole. Il se passe dans l’île de Hainan, paradis touristique sinon paradis tout court. Deux amis gagnent leur vie en distrayant les touristes, l’un dans un show de dauphins, l’autre avec un karaoke mobile qui a d’autant plus de succès sur la plage que le jeune homme a une vague ressemblance avec Leslie Cheung… Puis apparaît une troisième comparse, une

femme, et l’aventure se transforme en trio testant les limites du possible.

 

 

Notes

(1) Chenghuang miao est le « temple du dieu de la ville », situé dans la vieille ville de Shanghai. Le terme  désigne aujourd’hui  non seulement le temple mais tout le quartier qui l’entoure, à la fois traditionnel et commercial, près des jardins Yu.

(2) Né en 1943, et diplômé de médecine alternative en 1992, Masaru Emoto est célèbre pour ses théories et ses recherches sur les effets de la pensée, des émotions et de la musique sur l’eau, ou du moins leur influence sur l’aspect des cristaux de molécule d’eau. « Les messages cachés de l’eau » a été publié en 2001 au Japon.

 

 

 

 

 

 

 

 
     
     
     
     
     
     
     
     

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Qui sommes-nous ? - Objectifs et mode d’emploi - Contactez-nous - Liens

 

© ChineseMovies.com.fr. Tous droits réservés.

Conception et réalisation : ZHANG Xiaoqiu