Accueil Actualités Réalisation
Scénario
Films Acteurs Photo, Montage
Musique
Repères historiques Ressources documentaires
 
     
     
 

Metteurs en scène

 
 
 
     
 

Li Xiaofeng 李霄峰

Présentation

par Brigitte Duzan, 27 mars 2014, actualisé 1er novembre 2017

 

En mars 2014, l’un des projets en quête de financement au douzième Hong Kong Asia Film Financing Forum (HAF)  (香港亞洲電影投資會) est un projet de Li Xiaofeng (李霄峰) intitulé « Devil and Dust » (littéralement ‘hypnotisé par l’eau’ 《被水催眠》).

 

Li Xiaofengavait déjà gagné le prix du Projet le plus innovant au Pitch and Catch du festival international de Cinéma de Shanghai en 2013. C’est un écrivain et scénariste plein de talent.

 

Critique de cinéma et assistant

 

Liar

 

Li Xiaofeng est né à la fin des années 1970, et, à la fin des années 1990, à l’âge de vingt ans, il s’est fait connaître, sous le pseudonyme de ‘Liar’ (en anglais), comme l’un des premiers

 

Li Xiaofeng (photo sina)

critiques de cinéma sur internet. Il est le premier à avoir tenu une rubrique de cinéma spécialisée sur internet, intitulée « Chant d’amour d’un monde flottant » (《浮世恋曲》).

 

Ilcollabore aussi à diverses revues de premier plan comme le SouthernMetropolis Daily (南方都市报) ou le Quotidien de Pékin (北京日报), et, en 2001, publie un premier recueil de notes ‘au fil de la plume’ (随笔集) sur le cinéma : « Dis bonsoir au lever du jour » (《天亮说晚安》).

 

Kekexili

 

L’année suivante, en 2002, il entre dans le studio de Lu Chuan (陆川工作室), comme responsable du volet littéraire du projet de « Kekexili » (《可可西里》).

 

En 2004, il est responsable de la diffusion à l’étranger du film « Jasmine Women » (《茉莉花开) de Hou Yong (侯咏). Il va ensuite privilégier les activités de scénariste, avant d’essayer de passer lui-même derrière la caméra.

 

Scénariste, écrivain et réalisateur

 

Dada’s Dance

 

Après « Les petites fleurs rouges » (看上去很美), sorti en 2006, Zhang Yuan (张元) prépare son film suivant, « Dada’s Dance » (《达达》). Pour ce film, il fait appel à trois scénaristes : Jia Lisha (贾丽莎),  Li Xinyun (李昕芸) … et Li Xiaofeng.

 

Le scénario raconte l’histoire de la jeune Dada (达达) qui vit avec sa mère divorcée et le nouveau compagnon de celle-ci,

 

Dada’s Dance

un personnage lubrique dont elle doit constamment repousser les avances. Amoureux de Dada, son voisin Zhao Ye (赵野) l’épie par la fenêtre quand elle s’adonne à son occupation favorite, le matin : danser la

 

Avec Zhang Yuan et la scénariste et actrice Li Xinyun

à la sortie de Dada’s Dance en septembre 2009

 

 salsa. Les choses se corsent quand le compagnon de sa mère assène un jour à Dada qu’elle est une enfant adoptée…

 

Non seulement Li Xiaofeng a travaillé sur le scénario, c’est lui également qui interprète le rôle de Zhao Ye, aux côtés de Li Xinyundans celui de Dada – elle avait déjà interprété le rôle de la jeune institutrice Tang (唐老师) dans « Les petites fleurs rouges ». La première du film a lieu à Pusan en octobre 2008, et la sortie sur les écrans chinois en septembre 2009. C’est un succès pour Li Xiaofeng.

  

Retour à l’écrit

 

Il revient ensuite à l’écriture et publie en 2011 un recueil de textes courts très commenté : « Le chant des perdants » (《失败者之歌》). Le livre porte en exergue sur la couverture : « L’échec est véritablement dû aux émotions » (真正的失败来自情感”).

 

Du scénario à la réalisation

 

En 2013, Li Xiaofeng a décidé de passer à la réalisation. Il a présenté au Pitch and Catch du 16ème festival international de cinéma de Shanghai un projet qui a obtenu le prix du Projet le plus innovant.

 

En 2014, il réitère au Hong Kong Asia Film Financing Forum avec « Devil and Dust » (被水催眠).

 

Le scénario consiste en deux histoires croisées de quatre membres d’une famille d’un petit village de l’Anhui : celle d’un 

 

Le chant des perdants

jeune garçon et de sa demi-sœur qui, amoureux l’un de l’autre, s’enfuient à Shenzhen pour éviter l’opprobre ; et celle relatant la vie tranquille des parents restés au village. L’idée est de confronter deux concepts opposés de l’amour, et leur évolution d’une génération à l’autre.

 

Finalement, Li Xiaofeng a réalisé le projet primé à Shanghai. Le film est sorti en Chine en novembre 2014 sous le titre « Nezha » (《少女哪吒》). C’est l’histoire d’une amitié entre deux jeunes filles, totalement différentes.

 

Nezha, bande annonce

 

Son second long métrage a fait partie des six films de la section « Dragons cachés » du premier festival de Pingyao, en octobre-novembre 2017 : « Ash » (《追·踪》) est un thriller, également sélectionné au festival de Busan, juste avant.

 

 

 

 

 

 

 
 
     
     
     
     
     
     
     
     

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Qui sommes-nous ? - Objectifs et mode d’emploi - Contactez-nous - Liens

 

© ChineseMovies.com.fr. Tous droits réservés.

Conception et réalisation : ZHANG Xiaoqiu