Accueil Actualités Réalisation
Scénario
Films Acteurs Photo, Montage
Musique
Repères historiques Ressources documentaires
 
     
     
 

Cinéastes

 
 
 
     
 

Wang Shuibo 王水泊

Brève présentation

par Brigitte Duzan, 2 juin 2016

 

Wang Shuibo est né le 11 septembre 1960.

 

Il a grandi pendant la Révolution culturelle, puis, à la fin des années 1970, est devenu l’un des nombreux artistes travaillant dans le département de propagande de l’Armée de libération. Il est devenu membre du Parti en 1980.

 

Au début des années 1980, il est entré à l’Institut central des Beaux-Arts à Pékin pour y étudier les arts visuels, puis il y est resté comme chargé de cours.

 

A l’automne 1989, il est parti poursuivre ses études au Canada et s’est orienté vers le cinéma d’animation. Il a commencé sa carrière de cinéaste en 1993, comme assistant du cinéaste d’animation Fredric Back, sur le tournage de son moyen métrage « The Mighty River ».

 

Wang Shuibo

 

The Mighty River

 

1. Le premier film de Wang Shuibo est un court métrage d’animation autobiographique de 29’ qui l’a rendu aussitôt célèbre: « Sunrise over Tiananmen Square » (《天安门上太阳升》). C’est un collage de photographies d’archives, de documents familiaux et de créations artistiques originales qui exprime une vision personnelle de la Révolution culturelle et des années qui ont suivi. Pour lui, comme pour sa génération, Tian’anmen est resté un symbole des aspirations à une Chine nouvelle fondée sur l’égalité, la coopération, la liberté de pensée et d’expression.

 

Le film est un reflet des propres aspirations du cinéaste, de sa quête personnelle de vérité et d’authenticité. Il traduit le dramatique sentiment de trahison ressenti après les événements de Tian’anmen, pour lui comme toute une génération élevée dans la vénération de Mao.

 

Sunrise over Tian’anmen Square

 

Sunrise over Tian’anmen Square

 

2. Son second film « Swing in Beijing » (《悠哉,北京》), en 2000, est un documentaire sur la scène artistique underground en Chine au tournant du millénaire.

 

3. Son troisième film, « They Chose China » (他们选择了中国), sorti en 2005, est un autre documentaire qui retrace l’histoire des prisonniers de guerre américains qui, à la fin de la guerre de Corée, ont préféré rester en Chine plutôt que de revenir chez eux, aux Etats-Unis.

 

L’histoire de l’un d’eux, un Noir originaire du Tennesse, Clarence Adams, a récemment fait la une de la revue South China Morning Post quand sa fille Della a été interviewée, en mai 2016 ; elle a raconté les suites de la décision de son père et les tribulations de la famille, en particulier quand ils ont été obligés de fuir la Chine à cause de la Révolution culturelle.

 

They Chose China

 

Interview : http://www.scmp.com/magazines/post-magazine/article/1955111/why-american-pow-chose-maos-china-over-home

 

4. En 2007, Wang Shuibo a réalisé un court métrage de fiction - Je souhaite que tu sois à mes côtés (《希望你在我的身边》) - et, la même année, un documentaire pour la télévision canadienne.
 
En 2008, il a participé à une exposition à l’espace 798 à Pékin, « L’esprit et la Révolution » (《禅与革命》).

5. En 2014,Wang Shuibo a réalisé un autre documentaire dans le même genre que « Swing in Beijing », consacré à la scène musicale rock et punk de Wuhan : « Never Release My
Fist » (《绝不松开我的拳头》).

 

 
 

Never Release my Fist

 

 

 

 

 

 
 
     
     
     
     
     
     
     
     

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Qui sommes-nous ? - Objectifs et mode d’emploi - Contactez-nous - Liens

 

© ChineseMovies.com.fr. Tous droits réservés.

Conception et réalisation : ZHANG Xiaoqiu