Accueil Actualités Réalisation
Scénario
Films Acteurs Photo, Montage
Musique
Repères historiques Ressources documentaires
 
     
     
 

Metteurs en scène

 
 
 
     
 

Xie Tian 谢添

Présentation

par Brigitte Duzan, 07 novembre 2012

 

Xie Tian (谢添) est plus connu pour les rôles qu’il a interprétés que pour les films qu’il a réalisés. C’est encore un cinéaste à (re)découvrir.

 

D’abord acteur

 

Xie Tian  est né le 18 juin 1914 à Tianjin, dans une famille originaire de Panyu, dans le Guangdong.

 

Comme la plupart des acteurs de son époque, il commence à jouer au théâtre, dès l'âge de 17 ans, dans des pièces de théâtre « parlé » huaju (话剧), comme « L'Orage » (雷雨) de Cao Yu (曹禺).

 

En 1936, il se rend à Shanghai où il est engagé par la compagnie Mingxing (明星影片公司). A partir de cette date, on

 

Xie Tian jeune

 

Dans « Les partisans du mont Taihang »

 

le retrouve dans les grands films qui sortent du studio. Il apparaît d’abord dans « Rendez-vous nocturne » (《夜会》) de Li Pingqian (李萍倩), puis dans  «Unis dans la vie et la mort» (《生死同心》) de Ying Yunwei (应云卫), tous deux en 1936. Il joue en 1937 dans «Les Anges du boulevard» (《马路天使》), de Yuan Muzhi (袁牧之).

 

Il part ensuite au Sichuan pour fuir l’avancée de l’armée japonaise et, en 1938, entre à la compagnie des Films du Nord-Ouest (西北电影制片厂). En 1940, il joue le rôle de Ma Laohan (马老汉) dans « Les partisans du mont Taihang » (风雪太行山) de He Mengfu (贺孟斧).  

 

A la fin de la guerre, en 1945, il entre au studio de Pékin où il joue dans deux films de Shen Fu (沈浮) : « Souvenirs d’une ville sainte » (《圣城记》) en 1946 et « Poursuite » (《追》) en 1947. Il enchaîne avec quatre autres films en 1947 et 1948.

 

Après 1949, il continue sa carrière dans la Chine nouvelle. Il est l’un des grands acteurs des années 1950, avec des rôles célèbres comme celui du boutiquier de « La boutique de la famille Lin » (《林家铺子》) en 1958 (1). Mais c’est aussi l’année où il passe derrière la caméra.

 

Puis réalisateur à partir de 1958

 

En 1958, son premier film est une coréalisation, puis, entre 1960 et 1964, il réalise une série de sept films en

 

Dans « La boutique de la famille Lin »

collaboration avec Chen Fangqian (陈方千), dont « Pour 61 frères de classe » (《为了六十一个阶级兄

 

Calligraphie de Xie Tian

 

弟》) en 1960, « La Garde rouge du lac Honghu » (《洪湖赤卫队》) en 1961 (où il interprète également un rôle secondaire), « Des fleurs sur un brocart » (《锦上添花》) en 1962, et « Le petit Lingdang » (《小铃铛》) en 1964.

 

Il réalise seul « Trois petites fleurs rouges » (《三朵小红花》) l’année suivante. Pendant la Révolution culturelle, il coréalise « Le port » (《海港》) avec Xie Jin (谢晋) en 1974.

 

 

 

Après la Révolution culturelle, il se remet à la mise en scène dès 1977 et réalise en 1982 ce qui est sans doute son chef d’œuvre : « La maison de thé » (《茶馆》), d’après Lao She (老舍).

 

En 1989, il réalise un feuilleton télévisé, « Na Wu » (《那五》), qui obtient le premier prix de la télévision nationale.

 

Derniers rôles

 

Dans les années 1990, il revient à son métier d’acteur et joue encore dans deux films : en 1993, il interprète le rôle principal dans « Le vieil homme et le chien » (《老人与狗》) de Xie Jin (谢晋), aux côtés de Siqin Gaowa (斯琴高娃), et, en 1996, un rôle secondaire dans « Temptress Moon » (《风月》) de Chen Kaige (陈凯歌).  

 

La maison de thé

 

Le vieil homme et le chien

 

Il s’est éteint le 13 décembre 2003 à Pékin, à l'âge de 89 ans, à la suite d'une défaillance cardiaque. Il a été incinéré trois jours plus tard, et, selon ses dernières volontés, ses cendres ont été dispersées dans la mer de Bohai, près de Tianjin…

 

 

 

 

Note

(1) Sur cette adaptation cinématographique de la nouvelle de Mao Dun, voir :
http://www.chinese-shortstories.com/Adaptations_cinematographiques_Mao_Dun_boutique_famille_Lin_nouvelle_film.htm
 

 

 

 

 

 
     
     
     
     
     
     
     
     

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Qui sommes-nous ? - Objectifs et mode d’emploi - Contactez-nous - Liens

 

© ChineseMovies.com.fr. Tous droits réservés.

Conception et réalisation : ZHANG Xiaoqiu