Accueil Actualités Réalisation
Scénario
Films Acteurs Photo, Montage
Musique
Repères historiques Ressources documentaires
 
     
     
 

Metteurs en scène

 
 
 
     
 

Larry Yang 杨子

Présentation

par Brigitte Duzan, 20 août 2016  

 

Larry Yang est un jeune réalisateur qui a acquis une soudaine notoriété en octobre 2015 quand son long métrage, « Mountain Cry » (《喊·山》), a été choisi comme film de clôture du 20ème festival de Busan.

 

2007-2012 : trois premiers films

 

Né en 1981 dans le district de Baoquanling, au nord-est du Heilongjiang (黑龙江宝泉岭), Larry Yang s’est découvert une passion pour le cinéma quand ses parents sont allés s’installer à New York, en 1997.

 

Mais il n’avait que seize ans. Il a commencé par faire des études d’économie, et ce n’est qu’ensuite qu’il a été admis à l’Institut du cinéma de Pékin dont il est sorti en 2007, mais avec une spécialisation d’acteur. Il a en même temps obtenu un master de l’université d’Edinbourg.

 

Larry Yang

 

Nana

 

Il a commencé par tourner deux vidéos qui peuvent être considérées comme des films de fin d’étude: « Retour » (《回归》) et « Approche » (《靠近》). Et c’est cette première expérience de réalisateur qui l’a convaincu que c’était la voie qu’il voulait suivre.

 

Il a ensuite réalisé deux films, qui sont des comédies à la mode, mettant en scène des jeunes en proie à des déboires amoureux : le premier, « Mr. Zhai » (《宅男总动员:女神归来》), sur un scénario de Qian Haiyi (钱海毅), est sorti en avril 2011, et le second, une histoire d’hôtesses de l’air qui pourrait se traduire par « l’amour à trente mille pieds » (《恋爱三万英尺》), a fait partie en 2012 des comédies de fin d’année ou hesuipian (贺岁片) [1].

 

En mai 2012 est sorti le troisième de ses films, « Nana » (《娜娜》), inspiré de l’histoire vraie de Wang Yanna (王燕娜), une

ouvrière han à Urumqi qui, ayant entendu dire qu’un étudiant ouyghour était au stade terminal d’un

problème rénal, décida de lui donner un rein et le sauva. Larry Yang dresse le portrait de cette femme dans un style plus réaliste que pontifiant. Le film est considéré comme représentant une nouvelle génération de films dits zhǔxuánlǜ (新派主旋律电影), ce qu’on appelle à tort films de propagande : ce sont les zhuxuanlü post’80.

 

C’est un film dont le style annonce ceux qui suivent. En particulier, à partir de ce film, c’est lui qui a écrit ses scénarios.

 

Percée en 2015

   

Présentation de Nana : l’actrice Zhu Wenxuan 朱纹萱

avec Wang Yanna à sa droite

 

Sorry I Love You

 

Il écrit et réalise « Sorry I Love You » (《对不起,我爱你》), sorti en Chine début janvier 2014. Le film est adapté d’une série télévisée coréenne, et le rôle principal est interprété par le modèle Vivian Dawson.

 

C’est un mélo à rebondissements, avec jumeaux séparés, abandonnés dans un orphelinat, dont l’un, vivant à Vancouver, diagnostiqué comme n’ayant plus que quelques mois à vivre, revient en Chine où il est né pour tenter de retrouver les traces de sa sœur jumelle, voire de ses parents biologiques ; mais il est aidé par une jeune fille qui tombe bien sûr amoureuse de lui. Ce fil narratif est doublé d’une histoire de vengeance qui apporte une touche dramatique différente, comme pour rompre le mélo. Mais c’est celui-ci qui l’emporte.

 

 

Sorry I Love You (对不起,我爱你), trailer

 

Ce n’est pas convaincant, déjà au niveau du scénario. Mais c’est une coproduction de Beijing Hairun Pictures et six autres compagnies. Et c’est Beijing Hairun Pictures qui va coproduire avec Village Roadshow Pictures Asia le film suivant, « Mountain Cry » (《喊·山》), qui a une toute autre facture.

 

Après plusieurs révisions et présentations infructueuses à des producteurs, le scénario – adapté d’un roman de la romancière Ge Shuiping (葛水平) [2] - décroche finalement le "Best Commercial Potential Award" au 4ème festival de cinéma international de Pékin, puis le film obtient une aide au New Chinese Film Talents Fund Forum du festival de Cannes en mai 2015.

 

Il est présenté en clôture du 20ème festival de Busan, le 10 octobre 2015, et c’est un succès. Sa sortie est prévue pour le 28 août 2016 en Chine.

 

Mountain Cry

 

Au festival de Busan, le réalisateur a annoncé qu’il va maintenant faire un remake du film policier « The Call » de Brad Anderson, et le film sera coproduit par les deux mêmes sociétés de production.

 

Il devrait tourner ensuite un biopic du joueur de basketball Stephon Marbury qui a fait une seconde carrière en Chine…

 

Mountain Cry (喊山), trailer

 


 


[1] Sur ce genre de film, voir Feng Xiaogang qui l’a lancé.

[2] Roman couronné du prix Lu Xun en 2005. Sur Ge Shuiping, voir :

chineseshortstories ….  (à venir)

 

 

 

 

 

 

 

 
     
     
     
     
     
     
     
     

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Qui sommes-nous ? - Objectifs et mode d’emploi - Contactez-nous - Liens

 

© ChineseMovies.com.fr. Tous droits réservés.

Conception et réalisation : ZHANG Xiaoqiu