Accueil Actualités Réalisation
Scénario
Films Acteurs Photo, Montage
Musique
Repères historiques Ressources documentaires
 
     
     
 

Metteurs en scène

 
 
 
     
 

Zhu Shengze 朱声仄

Présentation

par Brigitte Duzan, 25 mars 2014

 

Zhu Shengze est une jeune documentariste chinoise découverte au festival Cinéma du réel en mars 2014.

 

Née en 1987 à Wuhan (武汉), elle a d’abord étudié à l’université des sciences et technologie de Huazhong, ou université des sciences et technologies de la Chine centrale (华中科技大学), à Wuhan.

 

C’est après avoir vu « Petition » (上访) de Zhao Liang (赵亮) qu’elle a décidé de faire elle-même des documentaires. Elle s’est  inscrite à l’Université baptiste de Hong Kong pour un master en fine arts (MFA), mais a arrêté au bout d’un an, préférant partir aux Etats-Unis, à l’université du Missouri, faire un master en photojournalisme. Elle est sortie diplôme en poche en 2013.

 

Elle a alors fondé l’unité de production Burn the Film avec

 

Zhu Shengze

Yang Zhengfan (楊正帆), rencontré à l’Université baptiste de Hong Kong. Leur première production a été le film de Yang Zhengfan « Distant » (《远方》) dont elle a été également le chef opérateur.

 

Xu Jiao

 

En même temps, elle a terminé son premier documentaire, Xu Jiao / « Out of Focus » (虚焦), qui a été leur seconde production. C’était le seul film chinois à figurer en compétition au festival Cinéma du réel 2014, dans la section Premiers films.

 

C’est au cours de l’été 2012 que Zhu Shengze a travaillé dans l’école primaire de Lingzhi (凌智小学教), à Wuhan, avec des enfants

de 8 à 12 ans de travailleurs migrants. Elle a été enrôlée pour leur apprendre à se servir d’un appareil photo, et à voir la ville à travers leurs objectifs. Elle les a en même temps filmés, s’attardant en particulier sur l’une des petites filles.

 

C’est donc un film sur le regard, et un regard croisé, celui des petits campagnards sur la ville et son regard sur eux, avec une sorte d’effet miroir. C’est aussi un film sur la distance qu’il y a du rêve à la réalité.

 

Excités par la vie urbaine et les possibilités qu’elle semblait leur offrir, les enfants avaient en effet des rêves dorés d’avenir qui se heurtaient cependant à la triste réalité de leur vie familiale, et en particulier aux discriminations dues à leur manque de hukou urbain. C’est le sens du titre du film : l’eldorado entrevu reste virtuel (1)

 

Zhu Shengze a du talent et plein d’idées. On attend ses prochains films avec impatience.

 

Trailer de Xu Jiao

 

(1) Xujiao (虚焦) est un terme de physique qui désigne un foyer virtuel (dans le cas en particulier de miroirs sphériques convexes, comme la cornée).

 

 

 

 

 

 
     
     
     
     
     
     
     
     

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Qui sommes-nous ? - Objectifs et mode d’emploi - Contactez-nous - Liens

 

© ChineseMovies.com.fr. Tous droits réservés.

Conception et réalisation : ZHANG Xiaoqiu