Accueil Actualités Réalisation
Scénario
Films Acteurs Photo, Montage
Musique
Repères historiques Ressources documentaires
 
     
     
 

Metteurs en scène

 
 
 
     
 

Xie Caizhen 谢采真

Présentation

par Brigitte Duzan, 8 décembre 2018

 

Xie Caizhen est reconnue comme la première réalisatrice chinoise.

 

Elle fut d’abord actrice, mais on ne sait pas grand-chose de sa vie avant sa première apparition au cinéma. On ne connaît même pas sa date de naissance, ni celle de sa mort, comme si sa vie n’avait intéressé personne, et que son passage derrière la caméra – pour un unique film - méritait à peine d’être signalé.

 

L’année 1925

 

Sa carrière couvre les années 1920-1930, c’est-à-dire la grande période du cinéma muet. Elle a d’abord travaillé dans la Société du Théâtre d’ombre de Shanghai (上海影戏公司), fondée en 1920 par le réalisateur Dan Duyu (但杜宇) dans le quartier de Zhabei. Elle a joué dans trois de ses premiers

 

Xie Caizhen

films : « Le Petit frère » (弟弟) tourné en 1924 et « Retour au pays » (《重返故乡》) et « Le jeune maître » (《小公子》) réalisés en 1925.  

 

Rare photo de Xie Caizhen dans

 « Les pleurs d’un orphelin »

 

Elle aurait ensuite travaillé dans une société de production éphémère, comme beaucoup à l’époque : la Société des Films Nanxing (南星影片公司). C’est cette société qui lui a permis de réaliser son premier et unique film, également en 1925 : « Les pleurs d’un orphelin » (ou « Orphans’ Cries » 《孤雏悲声》). C’est aussi le seul film que cette société ait produit.

 

Xie Caizhen l’a non seulement réalisé, mais elle en a aussi écrit le scénario [1] et elle en interprète le rôle principal : c’est une triste histoire de conflit familial entre deux frères dont le père est mort, en laissant une usine et un héritage que convoite leur belle-mère.

 

Le film a remporté un grand succès auprès du public, en particulier à partir de sa première représentation au Victoria Theatre de Shanghai [2], le 19 décembre 1925. Les spectateurs ont été touchés par son histoire, très complexe,

mais aussi parce que l’un des personnages était un enfant. De manière significative, l’article du Shenbao () donnant un rapport détaillé des réactions du public à cette première [3] ne mentionne pas le nom de la réalisatrice ; c’est son interprétation qui est soulignée.  

 

Le film est resté une semaine à l’affiche des Victoria et Empire Theatres [4], alors que, à l’époque, la durée moyenne d’exploitation d’un film en salle était de trois à cinq jours ; ce fut un succès commercial.

 

Et après ?

 

Selon S. Louisa Wei encore, un article du Shenbao (申報) du 1er août 1926 appelait déjà Xie Caizhen une « actrice âgée ». L’article cite trois autres films dans lesquels elle a joué, en 1924 et 1925 [5].  Mais on compte sur les doigts d’une main les articles où elle apparaît comme réalisatrice, et même sa carrière d’actrice semble s’arrêter là, un projet ultérieur de rôle dans un film produit par une société fondée en 1926 n’ayant – semble-t-il – pas vu le jour.

 

En revanche, son frère Xie Yunqing (谢云卿), né en 1906, qui joue avec elle dans « Les pleurs d’un orphelin », a fait une carrière d’acteur prolifique, jouant dans une cinquantaine de films entre 1925 et 1937 ; il a même écrit et réalisé un film en 1929 : « Don’t Change Your Husband » ou « Kisses Once » (Qinghai chongwen 《情海重吻》), avec Lyton Wong, ou Wang Naidong (王乃东) et T.S. Tong ou Tang Tianxiu (汤天绣), apparemment adapté d’une comédie hollywoodienne éponyme réalisée par Cecil B. DeMille en 1919, avec Gloria Swanson.

 

Don’t Change your Husband, 1929

 

Il est possible que Xie Caizhen soit décédée quelque temps après 1926, en tout cas elle disparaît alors de la scène. Son film a disparu lui aussi, on ne sait même pas si son nom figurait au générique comme réalisatrice. Il nous reste bien peu de choses d’elle.

 


 

Filmographie

 

Comme actrice

1924 Petit frère弟弟

1925 Retour au pays 《重返故乡》

         Le jeune maître » (《小公子》

 

Comme réalisatrice

1925 Les pleurs d’un orphelin 《孤雏悲声》

 


 


[1] Bien que le scénario soit parfois attribué à un autre scénariste, Lu Zutong (卢祖同), qui n’est par ailleurs crédité que de ce scénario.

[2] Un théâtre du quartier de Hongkou, initialement construit comme théâtre de kabuki et donc connu comme théâtre de Tokyo dans les années 1910, puis rebaptisé Victory Theatre après 1949.

[3] Article cité par S. Louisa Wei dans sa biographie de Xie Caizhen publiée dans le Women Film Pioneers Project : https://wfpp.cdrs.columbia.edu/pioneer/xie-caizhen/

From : Jane Gaines, Radha Vatsal, and Monica Dall’Asta, eds. Women Film Pioneers Project. Center for Digital Research and Scholarship. New York, NY: Columbia University Libraries, 2013. 

[4] Tous deux possédés par le pionnier de l’industrie cinématographique en Chine, Antonio Ramos, ce qui témoigne de l’engouement provoqué par le film de Xie Caizhen. 

[5] Le film « Le petit frère », ainsi que « Les souffrances d’un étudiant » () et « La vengeance d’une fille filiale » (孝女復仇记》), mais elle ne devait y jouer qu’un rôle secondaire, elle ne figure pas parmi les acteurs principaux.

 

 

 

 

     

 

 

 

 
     
     
     
     
     
     
     
     

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Qui sommes-nous ? - Objectifs et mode d’emploi - Contactez-nous - Liens

 

© ChineseMovies.com.fr. Tous droits réservés.

Conception et réalisation : ZHANG Xiaoqiu