Accueil Actualités Réalisation
Scénario
Films Acteurs Photo, Montage
Musique
Repères historiques Ressources documentaires
 
     
     
 

Metteurs en scène

 
 
 
     
 

Guo Jingming 郭敬明

(réalisateur)

Présentation

par Brigitte Duzan, 29 septembre 2018

 

Guo Jingming est un écrivain et éditeur à succès dont l’image ambivalente est à la fois celle d’une idole des jeunes et d’un personnage exécré par une bonne partie du reste de la population. Image soigneusement entretenue qui soutient son entreprise commerciale.

 

Voir : l’écrivain à succès sur chinese shortstories.

 

Du cinéma ….

 

Depuis 2013, Guo Jingming est passé derrière la caméra pour adapter ses propres romans plutôt que de laisser à d’autres le soin de le faire. On a d’abord souri, mais il en a fait une autre source de profits, en jonglant avec les mêmes ficelles que pour ses romans. Le plus étonnant est que son succès au box-office perdure.

 

Il a d’abord adapté sa série « Tiny Times » (《小时代》).

 

Guo Jingming présentant Tiny Times 4, comme sorti de son film

 

Tiny Times

 

L’histoire est celle de quatre jeunes femmes, camarades de classe au collège, et de leurs diverses affaires de cœur quand elles entrent à l’université, puis quand elles commencent à travailler. Elles se débattent dans des histoires d’amour sur fond très conservateur de recherche non tant de l’amour idéal que du mariage rêvé, c’est-à-dire le plus riche possible. Ce sont des professionnelles du monde glamour de la haute couture ou du design.

 

On nage entre le rose bonbon et des nuances plus acidulées. C’est un système superbement huilé, avec interprètes sélectionnés parmi les idoles du moment, de la télévision et de la chanson, en vogue auprès des jeunes : l’actrice et chanteuse Yang Mi (杨幂), 3ème en 2017 sur la liste Forbes des cent premières célébrités chinoises (China Celebrity 100), l’acteur et chanteur taïwanais Kai Ko (柯震东) et sa consœur Amber Kuo (郭采洁), etc…

 

Le premier « Tiny Times » a provoqué des commentaires critiques et ironiques dans diverses revues et sur les microblogs, non seulement pour son matérialisme superficiel, mais aussi pour les inconsistances du scénario [1]. Maggie Lee lui reproche en particulier son mauvais goût, mais c’est celui du public ciblé, dans la Chine urbaine d’aujourd’hui.

 

Tout semble en fait superbement étudié en vue du box-office : interprétation, photo, montage, musique, tout est homogène. La tranche d’âge et le statut des spectateurs visés sont ceux des jeunes qui dépensent le plus au cinéma dans la Chine de Xi Jinping. Ils veulent du divertissement branché qui réponde à leurs attentes, et c’est ce que leur offre Guo Jingming.

 

…à la télévision

 

En 2016, la série « Tiny Times » épuisée, Guo Jingming passe à la télévision avec « Ice Fantasy » (幻城), une série télévisée en 62 épisodes adaptée de son bestseller « City of Fantasy » (幻城), publié en 2003.

 

Là encore, il a su habilement surfer sur la mode de la fantasy chez les jeunes, avec de vagues réminiscences de classiques de wuxia. Le scénario met en scène des tribus rivales en guerre, le Clan du feu et le Clan de la Glace, dont ne restent finalement en lice que deux princes, dont l’un ne veut rien d’autre que la liberté de retrouver la princesse qu’il aime, celle du Clan du feu….

 

Ce n’est pas lui qui a filmé, il y a deux réalisateurs, mais il a assumé la direction artistique de la production, et, outre le casting, il a particulièrement étudié les détails techniques. Ainsi, le responsable des décors du film est le Néozélandais

 

Ice Fantasy

 

Ice Fantasy Destiny

 

qui a créé ceux de « Lord of the Rings », Dan Hennah, et 80 à 90 % de la postproduction a consisté en effets spéciaux.  

 

Comme pour « Tiny Times », la série a eu des critiques essentiellement négatives, mais a été un succès commercial. Les droits de distribution ont été acquis par sept sites web de partage de vidéos en ligne, dont Tencent.

 

Une séquelle en seize épisodes – « Ice Fantasy Destiny » (《幻城凡世》) - a ensuite été coproduite par Youhug Media et Tencent Penguin Pictures et diffusée en mars 2017 : réalisée par Zhou Linhao (周琳皓) sur un scénario écrit, comme la série initiale, par la scénariste hongkongaise Shen Zhining (沈芷凝), et avec la plupart des mêmes acteurs, sauf l’actrice Victoria Song, remplacée par Kitty Zhang (张雨绮) dans le rôle principal.

 

et au film d’aventure-fantasy

 

Parallèlement, en 2016, Guo Jingming a écrit et réalisé un film d’action du genre fantasy, «  L.O.R.D.: Legend of Ravaging Dynasties » (Jue ji 《爵迹》), coproduit par Le Vision Pictures et Lionsgate et distribué en Chine fin septembre 2016 dans les salles en 3D et Imax 3D.

 

Le film a une esthétique de jeu vidéo animé par ordinateur, la technique étant celle dont Avatar fut un pionnier. On y retrouve au générique une bonne partie des acteurs et actrices des films précédents de Guo Jingming, avec en outre Fan Bingbing (范冰冰) dans le rôle principal. Un second volet était prévu pour juillet 2018, mais les démêlés de l’actrice avec les autorités fiscales chinoises pourraient coûter cher au projet.

 

Collaboration avec Luo Luo

 

Guo Jingming a ensuite entrepris une collaboration avec sa

 

LORD

consœur Luo Luo (落落), comme lui passée des lettres à l’écran, sur le même créneau.

 

En septembre 2018 est sorti son film « Cry Me A Sad River » (《悲伤逆流成河》), autre romance entre teenagers adaptée du roman éponyme de Guo Jingming. Le film s’est classé en seconde position des sorties de la fête de la Mi-Automne 2018.

 


 

Filmographie

Réalisation cinéma

 

2013 Tiny Times 1&2 《小时代1/ 《小时代2

2014 Tiny Times 3 《小时代3

2015 Tiny Times 4 《小时代4

2016 LORD, Legend of Ravaging Dynasties 《爵迹》

 

Productions télévisées adaptées de ses romans

2016 Ice Fantasy 幻城

2017 Rush to the Dead Summer《夏至未至》

 


 


[1] Voir la critique dévastatrice de Maggie Lee, pour Variety, qui recense les incongruités, banalités et autres bêtises du premier film :

https://variety.com/2013/more/reviews/film-review-tiny-times-1200563190/

Sa conclusion est sans compromis :
“Ultra-glossy production values will make audiences feel as if they’ve been trapped in a boutique or furniture showroom for two hours, but the aesthetic decisions are actually riddled with bad taste.”

 

 

 

     

 

 

 

 
     
     
     
     
     
     
     
     

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Qui sommes-nous ? - Objectifs et mode d’emploi - Contactez-nous - Liens

 

© ChineseMovies.com.fr. Tous droits réservés.

Conception et réalisation : ZHANG Xiaoqiu