Accueil Actualités Réalisation
Scénario
Films Acteurs Photo, Montage
Musique
Repères historiques Ressources documentaires
 
     
     
 

Films

 
 
 
     
 

Premier film de Pengfei : « Underground Fragrance », ou la ville souterraine…

par Brigitte Duzan, 7 septembre 2017

 

« Underground Fragrance » (《地下香》) est le premier long métrage de Pengfei (鹏飞), qui a bénéficié du soutien de Tsai Ming-liang dont il a été l’assistant. Le film a été sélectionné à la 72ème Biennale de Venise, en 2015, dans la section Venice Days, celle des « films d’auteurs ».

 

La vie sous terre

 

Le scénario est bâti autour de l’histoire de trois personnages : Lao Jin (老金) d’une part, le propriétaire d’une maison condamnée à être démolie pour « rénover » le quartier, mais qui refuse s’en bouger en espérant obtenir de meilleurs dédommagements ; Yongle (永乐) et Xiao Yuan (小元) d’autre part,  deux jeunes « migrants » dans la capitale, où ils vivent, faute de mieux, dans des souterrains jadis creusés sous les rues de Pékin comme abris anti-aériens pour la population en cas de guerre ; ces souterrains forment, en périphérie urbaine, un réseau de galeries qui sont l’image

 

Underground Fragrance

en miroir des gratte-ciels bâtis au-dessus, et où les gens vivent comme des rats.

 

Quand débute le film, Yongle attend que des ouvriers aient fini de démolir un pâté de maisons pour emporter les meubles qu’il rachète pour rien ; c’est l’occupation dont il vit. C’est ainsi qu’il rencontre Lao Jin qui squatte sa maison. Mais il se fait blesser aux yeux sur un chantier de démolition, et, pour se guider dans le labyrinthe des galeries souterraines, il se met en quelque sorte un fil à la patte ; et Xiao Yuan vient se prendre les pieds dedans, ce qui marque le début de leur relation.

 

L’actrice principale Ying Ze

 

Xiao Yuan travaille dans un bar où elle fait des numéros de pole dance, pitoyables et d’un ennui mortel. Elle se prend d’affection pour le jeune Yongle provisoirement aveugle et lui sert de guide. Yongle, grâce à sa cécité, développe un sens particulier de son environnement, basé sur l’ouïe, et l’odorat. Ainsi, de Xiao Yuan, il ne connaît que le parfum, d’où le titre du film.

 

Pendant ce temps, au-dessus, Lao Jin fait bombance avec le maire-adjoint pour tenter d’obtenir ses faveurs dans le dossier dédommagement de sa maison. Finalement, Xiao Yuan se fait virer et disparaît, et des pluies diluviennes inondent les souterrains… exit ce petit peuple des profondeurs.

 

Le film a malheureusement du mal à soutenir l’intérêt jusqu’au bout ; la narration patine et pêche un peu dans la peinture des personnages. On le regrette tant l’idée de départ était originale et prometteuse.

 

Des soutiens de tous les côtés

 

« Underground Fragrance » a obtenu le prix du scénario au Sundance film lab. Il reflétait la désillusion et le désarroi de Pengfei rentrant à Pékin après sept ans

 

Xiao Yuan dans sa chambre décorée de papier rose

passés en France, et retrouvant une ville en pleine transformation, avec des quartiers entiers démolis pour faire place à de grands immeuble, et des hordes de travailleurs migrants attirés par la perspective d’être embauchés sur les chantiers, et vivant dans des conditions de sous-prolétariat urbain. Le sujet était attrayant, et a été soutenu par Tsai Ming-liang. 

 

L’équipe du film au festival de Busan

 

Le film a été coproduit par la société chinoise Mishka Production et par House on Fire, petite société de production française créée en février 2009 par Antoine Barraud, auteur-réalisateur, Philippe Dijon de Monteton, co-directeur du Festival du film de Lucca en Italie, et Vincent Wang, producteur des longs-métrages de Tsai Ming Liang à partir de « Goodbye Dragon Inn » (《不散》). Une bonne partie de l’équipe technique du film est celle des films de Tsai Ming-liang.

 

Un autre des promoteurs d’« Underground Fragrance » a été le Torino Film Lab [1], avec deux sources de financement complémentaire : Carmine Foundation à Taiwan et EED (Evangelischer Entwicklungsdienst) en Allemagne.

 

Le film n’a pas été un succès commercial, mais il a fait de Pengfei un réalisateur à suivre.

 

Bande annonce

 

 

     

 

 

 

 

 
     
     
     
     
     
     
     
     

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Qui sommes-nous ? - Objectifs et mode d’emploi - Contactez-nous - Liens

 

© ChineseMovies.com.fr. Tous droits réservés.

Conception et réalisation : ZHANG Xiaoqiu