Accueil Actualités Réalisation
Scénario
Films Acteurs Photo, Montage
Musique
Repères historiques Ressources documentaires
 
     
     
 

Metteurs en scène

 
 
 
     
 

Yang Shupeng 杨树鹏

Présentation

par Brigitte Duzan, 18 avril 2013

 

Né en 1970 à Hong Kong, Yang Shupeng est d’une famille originaire du Shaanxi et il travaille à Pékin.


De 1986 à 1990, il a été pompier à Qinyang, dans le Gansu (甘肃庆阳). Puis il est entré à l’école des Beaux-Arts du Sichuan, à Chongqing, d’où il est sorti en 1992 pour partir à Hainan.

A partir de 1994, il a travaillé à Hankou, comme rédacteur dans une chaîne de télévision, puis comme rédacteur et journaliste de la section télévision de la branche locale de l’agence Chine nouvelle.

En 2000, il part à Pékin où il est embauché par la télévision centrale, CCTV, comme scénariste et metteur en scène. Il réalise deux films télévisés : « Dire vrai » (《实话实说》) et « La légende du cinéma » (《电影传奇》).

 

Yang Shupeng

 

Cold Flame

 

Il réalise son premier film en 2006, « Cold Flame » (《烽火》), qui ne sort cependant qu’en 2008. C’est une histoire d’amour, pendant la guerre,au début des années 1940, entre une jeune ingénue et un officier interprété par Zhang Hanyu (张涵予).
 

 

 

Son deuxième film, « The Robbers » (《苦竹林》) ou “mes frères de la dynastie des Tang” (《我的唐朝兄弟》), est présenté en première mondiale au festival de Pusan en octobre 2009, puis au 14éme festival de Shanghai en juin 2011.


C’est un film d’action, situé pendant la dynastie des Tang. Deux voleurs pénètrent dans une ferme à l’orée du village « des bambous amers » (苦竹林) en se faisant passer pour deux chasseurs. Ils fuient à l’arrivée d’une patrouille de soldats en emmenant le fermier avec eux, et en laissant sa fille seule face aux soldats ; mais ils reviennent la sauver. Alors que les villageois sont partagés entré l’idée de les dénoncer ou de les remercier de l’avoir sauvée, l’armée envoie de nouvelles troupes pour les capturer…

Autant qu’un film d’action à suspense, cependant, c’est un film plein d’humour, un peu dans le style de Jackie Chan.

 

The Robbers

 


Bande annonce
 

An Inaccurate Memoir

 

Son troisième film, « An Inaccurate Memoir » (《匹夫》) est sorti en 2012 et reprend les ingrédients qui ont fait le succès du précédent : action et humour, sur fond de guerre. Cette fois, l’action se situe pendant la seconde guerre mondiale, en 1942 comme le premier film du réalisateur. En ce sens, les trois films forment une sorte de trilogie.
 

Gao Dongliang est le seul survivant d’une mission suicide qui devait éliminer le frère de l’empereur du Japon. Pour tenter de remplir sa mission malgré tout, il infiltre un repaire de bandits qui se sont rendus célèbres dans la région en menant leurs attaques avec des masques d’enfants très drôles. Le chef des bandits, lui, a également pour objectif de capturer le frère de l’empereur du Japon, mais non pour le tuer : pour l’échanger contre un rançon…

 

Il s’agit en fait d’une histoire de « héros ordinaires », qui est le

sens le titre chinois (匹夫 pǐfū désigne l’homme de la rue).

 

Ici aussi le casting est soigné, avec en particulier Huang Xiaoming (黄晓明) et Zhang Yi (张译)  dans les rôles principaux. Et la photographie est signée Cao Yu (曹郁), le chef opérateur de Lu Chuan (陆川) pour « Kekexili » (《可可西里》) et « The City of Life and Death » (南京! 南京!

 
   

Les trois personnages principaux

 

Bande annonce (sous-titres chinois)

 

 

 

 

 

 

 
     
     
     
     
     
     
     
     

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Qui sommes-nous ? - Objectifs et mode d’emploi - Contactez-nous - Liens

 

© ChineseMovies.com.fr. Tous droits réservés.

Conception et réalisation : ZHANG Xiaoqiu