Accueil Actualités Réalisation
Scénario
Films Acteurs Photo, Montage
Musique
Repères historiques Ressources documentaires
 
     
     
 

Metteurs en scène

 
 
 
     
 

Wang Xuebo 王学博

Présentation

par Brigitte Duzan, 8 octobre 2016

 

Né en 1984 à Anshan (鞍山), dans la province du Liaoning, Wang Xuebo a été producteur pendant plusieurs années avant de sortir de l’ombre en 2015 : c’est lui qui a produit « Tharlo » (《塔洛》) de Pema Tseden (万玛才旦). Il a ensuite réussi à achever son premier film, « Knife in the Clear Water » (清水里的刀子), officiellement intronisé en septembre 2016, date qui marque ses débuts de réalisateur résolument d’avant-garde sous les meilleurs auspices.

 

Producteur

 

Wang Xuebo a commencé sa carrière au début des années 2000 en produisant la comédie grinçante de Geng Jun (耿军) « The Hammer and the Sickle Are Sleeping » (《锤子镰刀都休息》) sortie en 2013, prix du meilleur court métrage au 51ème festival du Golden Horse. Il a ensuite produit le film de 2016 du même réalisateur : « Free and Easy » (《轻松+愉快》).

 

Wang Xuebo

 

Entre temps il avait produit Tharlo qui, après être sorti en première mondiale à la 72ème Biennale de Venise, début août 2015, a connu un immense succès international.

 

Réalisateur

 

Knife in the Clear Water, le père et son fils

 

Propulsé par le succès du film et grâce à de nombreux soutiens, dont Derek Yee (尔冬升), Zhang Meng (张猛) et… Pema Tseden (万玛才旦) qui figurent parmi les producteurs exécutifs du film, Wang Xuebo a réussi en même temps à achever son premier film dont il peinait à trouver le financement depuis cinq ans : « Knife in the Clear Water » (清水里的刀子).

 

Le film a été lancé au 21ème festival international de Busan, en octobre 2016, dans la compétition New Currents, avant d’être présenté pour sa première américaine au festival de Vancouver.

 

Il est adapté de la nouvelle éponyme de Shi Shuqing (石舒清), écrivain hui du Ningxia dont c’est la nouvelle la plus connue, publiée en 1998 et couronnée, entre autres, du 2ème prix Lu Xun [1].

 

Comme tous les récits de Shi Shuqing, l’histoire se passe dans sa région natale, le Xihaigu (西海固), au sud du Ningxia, région imprégnée de culture hui qui donne à ses nouvelles une coloration spécifique, à la fois très locale et d’une grande humanité.

 

C’est le cas du « Couteau dans l’eau pure » : Shi Shuqing y dépeint la tristesse et les doutes d’un vieil homme qui vient de perdre son épouse, et que, pour la grande fête du quarantième jour après la mort de la défunte, son fils persuade de sacrifier le vieux bœuf de labour qui l’a

 

La cérémonie pour la défunte

accompagné toute sa vie. Or, après avoir vu le reflet dans l’eau du couteau qui doit le tuer, l’animal refuse de boire et de manger pour se préparer à mourir… 

 

L’équipe du film à Busan, avec les deux acteurs qui

sortaient du Ningxia pour la première fois de leur vie

 

Le film est une œuvre minimaliste construite en tableaux d’une pure beauté, simple et tranquille comme la vie du vieil homme. Wang Xuebo a dû se plier aux caprices du temps : dans une région réputée pour son aridité, il a dû subir une pluie torrentielle le premier jour de tournage, puis il s’est mis … à neiger. Le film intègre l’intrusion de la pluie avec humour et fait de la neige un facteur supplémentaire de beauté austère.

 

Wang Xuebo a vécu dix mois dans la région pour préparer son film, dont il a commencé le tournage en 2010, avant de rechercher le financement nécessaire pour le terminer, après

maintes difficultés, tenant en particulier au fait que ses acteurs sont locaux et non-professionnels.  

 

Extrait

 

Le film a obtenu le premier prix (ex aequo) du festival de Busan, section Nouveaux Talents :

http://www.chinesemovies.com.fr/actualites_279.htm

 

 


 


 

 

 

 

 

 
     
     
     
     
     
     
     
     

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Qui sommes-nous ? - Objectifs et mode d’emploi - Contactez-nous - Liens

 

© ChineseMovies.com.fr. Tous droits réservés.

Conception et réalisation : ZHANG Xiaoqiu