Accueil Actualités Réalisation
Scénario
Films Acteurs Photo, Montage
Musique
Repères historiques Ressources documentaires
 
     
     
 

Metteurs en scène

 
 
 
     
 

Zhang Meng 张猛

Présentation

par Brigitte Duzan, 1er octobre 2011, actualisé 25 juin 2016

 

Zhang Meng (张猛) est né en 1975 à Tieling, dans le nord du Liaoning (辽宁铁岭市), dans le nord-est de la Chine, dans une famille de professionnels du cinéma. On n’en parle pas souvent, mais il faut pourtant d’abord comprendre son environnement géographique et familial pour bien comprendre son œuvre.

 

Un enfant de la balle

 

Il est né dans ce Dongbei qui était le centre d’une industrie lourde construite avec l’aide soviétique sous Mao et devenue obsolète. Dès le lancement de la politique d’ouverture, à la fin des années 1970, ces usines furent désignées comme premières victimes de la modernisation du pays. Le Dongbei devint une vaste friche industrielle avant de renaître dans les années 1990, mais sans avoir totalement perdu les stigmates du passé. C’est le contexte géographique et socio-historique

 

 

Zhang Meng (张猛)

des films de Zhang Meng, héritier à sa manière du néo-réalisme.

 

Zhang Huizhong (张惠中)

 

Par ailleurs, son père est le réalisateur Zhang Huizhong (张惠中), spécialiste de séries télévisées comiques très populaires dans lesquelles il a fait jouer son ami Zhao Benshan (赵本山). Sa mère est l’actrice Chen Peiyun (陈佩云) qui a elle-même joué avec Zhao Benshan. Zhang Meng a ainsi été formé tout jeune à l’école du cinéma de ses parents, cinéma populaire sur des sujets populaires, ancrés dans la réalité et les traditions locales, qui a éveillé très tôt chez lui l’intérêt pour la vie des petites gens autour de lui.

 

Il a cependant débuté par l’étude de la peinture. A la fin de ses études secondaires, il est entré à l’Institut central de théâtre (中央戏剧学院), à Pékin, dans la section beaux-arts, et il en est sorti en 1999. Mais, pendant ses études, il a commencé à écrire des scénarios, comme premier pas vers une carrière cinématographique.

 

A sa sortie de l’école, il a obtenu un poste de directeur artistique à la télévision du Liaoning. C’était un poste convoité, mais pas ce qui correspondait à son ambition personnelle. Finalement, il a repris ses études, à l’Institut du cinéma de Pékin.

 

A la fin de l’année 2004, alors qu’il y était encore, il rencontra Zhao Benshan qui tournait avec son père un film pour la télévision. Celui-ci fut impressionné par les idées du jeune Zhang Meng, et le prit en 2005 comme scénariste de son film suivant, ‘Kungfu’ (《功夫》). A la fin de ses études à l’Institut du cinéma, Zhang Meng devint ensuite le directeur adjoint de sa compagnie (本山传媒集团).

 

Mais les films de Zhao Benshan, des comédies télévisées

 

Zhao Benshan (赵本山)

réalisées pour la Fête du Printemps (春晚小品) [1], ne correspondaient pas non plus à ses desiderata personnels, et il finit par renoncer à son poste pour se lancer seul dans l’aventure cinématographique.

 

Du la télévision au cinéma

 

Pendant qu’il était à l’Institut du cinéma, il avait tourné un petit documentaire intitulé ‘ avoir les oreilles longues, c’est signe de chance’ (《耳朵大有福》). Il écrivit un scénario, et en fit la base de son premier long métrage, sorti à l’étranger sous le titre « Lucky Dog » mais avec le même titre chinois. Zhang Meng s’imposa tout de suite comme un réalisateur original.

 

Sur le tournage de “Monsieur Zhang et son chien”

 

Il est aujourd’hui directeur du Studio de Changchun. Après « Lucky Dog », en 2008, il a tourné un documentaire, « M. Zhang et son chien » (《小狗拉车》). C’est une tranche de vie prise sur le vif – et en cachette de l’intéressé : un vendeur ambulant de sortes de sucettes appelées tánghúlú  (糖葫芦; amputé des deux jambes suite à une maladie, il se fait transporter, lui et ses sucettes, dans une charrette tirée par un chien.

 

Zhang Meng a ensuite réalisé en 2010 « The Piano in a Factory » (《钢的琴》) qui poursuit son exploration de la vie des laobaixing dans le même registre que « Lucky Dog », alliant bonne humeur communicative et tristesse à peine palpable sur fond de ruines industrielles du Dongbei.

 

Il réalise ensuite son troisième long métrage de fiction, « Uncle Victory » (《胜利》), qui sort en première en juin 2014 au festival de Shanghai où il obtient le prix du jury. Mais c’est un prix confidentiel, décerné pour rendre hommage à la qualité du film. Les projections publiques, elles, sont annulées après l’arrestation de l’acteur principal, Huang Haibo (黃海波), accusé d’avoir « sollicité les services d’une prostituée ». Le film n’a toujours pas obtenu de date de sortie.

 

Cela n’a pas empêché Zhang Meng de poursuivre ses projets. Le 23 juin 2015, au festival de Shanghai encore, il a annoncé le début du tournage d’un nouveau film, dont on peut traduire le titre par « Tout va bien » (一切都好). Basé sur l’histoire du film de Giuseppe Tornatore, le film est une comédie à l’italienne où mensonges et tromperies sont les pis-aller nécessaires pour préserver l’harmonie familiale. Il est sorti en Chine en janvier 2016, sous le titre « Everybody’s Fine ».

 

Zhang Guoli (张国立)

 

C’est une comédie familiale produite par Edko Films, dont le directeur de la photographie est Zhao Fei (赵非), l’un des meilleurs dp chinois à l’heure actuelle. Le rôle principal est interprété par Zhang Guoli (张国立), qui a lui-même été un acteur de xiangsheng avant de passer au cinéma.

 

 

Filmographie

 

2008 Lucky Dog 《耳朵大有福》
2010 The Piano in a Factory 《钢的琴》
2014 The Uncle Victory 《胜利》

2016 Everybody’s Fine 《一切都好》

 


 


[1] Ce sont des comédies extrêmement populaires, souvent sous forme de dialogues comiques ‘errenzhuan’ et  ‘xiangsheng’ (相声) qui sont la spécialité de Zhao Benshan. Elles ont été lancées en 1990 et ont un site propre où l’on trouve les descriptifs et des extraits des principales réalisations :

http://ent.qq.com/zt2011/cw_zbs/

 

 

 

 

 

 

 

 
     
     
     
     
     
     
     
     

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Qui sommes-nous ? - Objectifs et mode d’emploi - Contactez-nous - Liens

 

© ChineseMovies.com.fr. Tous droits réservés.

Conception et réalisation : ZHANG Xiaoqiu