Accueil Actualités Réalisation
Scénario
Films Acteurs Photo, Montage
Musique
Repères historiques Ressources documentaires
 
     
     
 

Acteurs

 
 
 
     
 

Liu Xiaoqing 刘晓庆

Présentation

par Brigitte Duzan, 5 janvier 2016

 

Liu Xiaoqing est une actrice étonnante qui, après avoir commencé sa carrière en 1975 et joué dans les grands films des années 1980, a choisi d’abandonner le cinéma au début des années 1990, alors qu’elle était au sommet de sa carrière, pour se lancer dans les affaires. Après avoir fait fortune, elle a fait de la prison pour fraude fiscale, mais a réussi à revenir à sa carrière d’actrice, et à renouer avec le succès en jouant surtout au théâtre et à la télévision.

 

On peut voir en elle un symbole de la Chine moderne, mais un symbole aussi de l’esprit de résilience du peuple chinois, qu’elle a défendu dans plusieurs autobiographies, devenant ainsi non seulement une vedette, mais aussi un modèle pour beaucoup de jeunes Chinois. Symbole qui se fait ironique quand on la voit apparaître en grande prêtresse d’une secte moderne dans le film de Wu Ershan (乌尔善) « Mojin the Lost Legend » (《寻龙诀》) [1]….

 

Star des années 1980

 

Liu Xiaoqing (刘晓庆) est née en octobre 1955 dans le district de Fuling de la métropole de Chongqing (庆涪陵). Ses parents se sont séparés avant sa naissance, si bien qu’elle porte le nom de sa mère. Lors d’une émission télévisée, elle a déclaré qu’elle n’a en fait jamais su qui était son père.

 

Après leur séparation, sa mère est devenue professeur au Collège d’éducation physique de Chengdu, où elle a rencontré son second mari, professeur associé du Département de médecine, cultivé et bon pour l’enfant.

 

Etudes de musique

 

Liu Xiaoqing en 2015

 

Liu Xiaoqing enfant

 

The Great Wall of the South China Sea, 1975

 

En 1963, Liu Xiaoqing entre au collège rattaché au Conservatoire de musique du Sichuan (四川音乐学院附中). Elle apprend à jouer du yangqin (扬琴) et du piano, mais suit aussi des cours de chant. C’est un aspect peu connu de son talent ; pourtant elle a enregistré des disques, au début des années 1980, le premier, à Hong Kong, pendant le tournage du film « The Savage Land » (《原野》), le second intitulé « Suite de Cixi » (《慈禧组曲》) au moment où elle interprétait le rôle pour Li Han-hsiang. 

 

 

Théâtre aux armées

 

A la fin de ses études, en 1970, elle est envoyée travailler dans une ferme dans le district de Xuanhan (宣汉), au Sichuan. Mais, en 1971, elle réussit à entrer dans la troupe de théâtre de l’Armée de Libération à Chengdu. A la fin de l’année 1972, elle monte sur scène pour la première fois, en jouant dans la pièce « Le mont Dujuan » (《杜鹃山》).

 

Débuts au cinéma dès 1975

 

En 1973, elle entre au studio du 1er août. Elle joue alors son premier rôle au cinéma, celui de la jeune Tiannü (甜女) dans le film tourné par Li Jun (李骏) et Hao Guang (郝光) dans le studio à la toute fin de la Révolution culturelle: « The Great Wall of the South China Sea » (《南海长城》).

 

Thank You Comrades, 1977

 

Dans Wedding, 1979

 

Elle continue avec des films sans grande importance, mais qui lui permettent de se former. En 1978, elle est envoyée au studio de Pékin où est tourné le grand succès de l’année : « Petite Fleur » (《小花》), coréalisé par la cinéaste déjà très âgée Zhang Zheng (张铮) et le jeune Huang Jianzhong (黄健中).

 

 

Si le film fait connaître Joan Chen (陈冲), le rôle secondaire de He Cuigu (何翠姑) qu’y interprète Liu Xiaoqing lui vaut le prix de la meilleure actrice au festival des Cent Fleurs. Son interprétation lui vaut aussi les louanges du directeur de studio de Pékin, Wang Yang, et une invitation à y rester. Le rôle marque donc un tournant dans la carrière de l’actrice.

 

Dans Little Flower, 1979 (à g.)

 

 

Xiao Hua

 

Dans Mysterious Buddha, 1980

 

Elle tourne ensuite une série de films qui consolident sa popularité, des mélodrames, quelques comédies, et même, en 1980, un pseudo film de wuxia, « Mysterious Big Buddha » (《神秘的大佛》) tourné par Zhang Huaxun (张华勋) sur le site de Leshan, avec Liu Xiaoqing dans un rôle à la Zheng Peipei.

 

 

 

Trailer

 

Jinzi dans The Savage Land

 

L’année suivante, en 1981, elle interprètele rôle de Jinzi (金子) dans « The Savage Land » (《原野》) de Ling Zi (凌子), mais le film ne sortira que sept ans plus tard. Dans « Xu Mao et ses filles » (《许茂和他的女儿们》), elle joue le rôle de la septième sœur qui lui vaut autant de succès qu’un premier rôle, ce qui est caractéristique de ses débuts.

 

 

L’impératrice Cixi en 1983

 

Mais le rôle qui la rend vraiment célèbre, c’est celui de l’impératrice Cixi (慈禧太后) à des âges différents dans les deux films de Li Han-hsiang (李翰祥) tournés en 1983 sur l’histoire de la fin des Qing. Le rôle deviendra sa spécialité, ainsi que celui de Wu Zetian.

 

 

Avec Jiang Wen dans Hibiscus Town, 1986

 

1984 marque encore une autre étape pour elle avec son rôle aux côtés de Jiang Wen (姜文) dans le superbe film de Xie Jin (谢晋) « Le village Hibiscus » (《芙蓉镇》) devenu aujourd’hui un classique.

 

 

L’année suivante, elle se lance aussi dans la production, avec « Heartless Lover » (《无情的情人》) réalisé par Chen Guojun (陈国军), dans lequel elle interprète aussi le rôle principal d’une jeune Tibétaine. Elle a fait la connaissance de Chen Guojun en 1981 sur le tournage de « Deep at Heart » (《心灵深处》). Elle l’épouse en 1986 après son divorce. Elle produit aussi son film suivant, en 1987.

 

 

Nuomei Qingcuo dans Heartless Lover

 

Dans le rôle de Chuntao, 1988

 

Mais son grand succès de la fin de la décennie, c’est son rôle dans « Chuntao » (《春桃》) de Ling Zifeng (凌子风), à nouveau aux côtés de Jiang Wen

 

 

Le tournant de 1990 : du cinéma aux affaires

 

Rêve dans le pavillon rouge

 

Au début des années 1990, elle interprète un grand rôle classique, dans le « Dream of the Red Chamber » de Xie Tieli (谢铁骊), qui reste la meilleure adaptation du roman au cinéma. Après une autre incarnation de Cixi, cette fois pour Tian Zhuanzhuang, elle s’éloigne peu à peu de la scène.

 

Dans le rôle de Wang Xifeng

 

Dans le rôle de Cixi dans Li Lianying, 1991

   

  

Et rêve de fortune

 

En 1991, elle se lance dans les affaires comme beaucoup d’autres à l’époque. Elle crée plusieurs sociétés, investit dans l’immobilier mais aussi le cinéma, fait rapidement fortune et se retrouve à 45 ans sur la liste Forbes des cinquante Chinois les plus riches. Elle relate son expérience dans un livre autobiographique, le second après un premier paru en 1983 : « From Star to Billionaire » (《从电影明星到亿万富姐儿》).

 

Mais elle est rattrapée par la réalité : en 2002, elle tombe de son piédestal, arrêtée pour fraude fiscale. Elle fait 422 jours de prison, et c’est son ami Jiang Wen qui l’aide à en sortir.

 

2004 : retour sous les projecteurs

 

Télévision et cinéma

 

En 1995, à 45 ans

  

Dans Plastic Flowers, 2004

 

Image brisée ? Elle est aussi endettée jusqu’au cou. Qu’à cela ne tienne, elle repart de plus belle, surtout à la télévision et au théâtre. Après une opération de chirurgie esthétique, elle étonne tout le monde par son allure d’éternelle jeunesse : elle incarne à la télévision Cixi et Wu Zetian de 18 à 60 ans sans problème. Elle tourne téléfilm sur téléfilm et série sur série.

 

En 2004, on la retrouve au cinéma, dans le rôle de Chunhua (春花) dans « Plastic Flowers » (《春花开》) de Liu Bingjian (刘冰鉴). Mais elle a peu de rôles intéressants, hors télévision.

 

 

Dans Mojin, 2015

   

 

Théâtre

 

C’est le théâtre huaju qui lui offre alors ses plus belles opportunités de carrière, d’abord en 2005 : elle interprète le rôle de Jin Daban (金大班) dans « La dernière nuit de Jin Daban » (《金大班的最后一夜》), adaptée de la nouvelle de l’écrivain taïwanais Pai Hsien-yung (白先勇). Liu Xiaoqing a eu un énorme succès avec ce rôle d’une danseuse de cabaret qui va de Shanghai à Taipei, des années 1930 à 1950. La pièce a fait plusieurs tournées en Chine continentale et à Taiwan entre 2005 et 2008.

 

Au théâtre dans le rôle de Jin Daban en 2004

 

Liu Xiaoqing recevant le portrait de Sai Jinhua à San Francisco

 

Ensuite, Li Xiaoqing a incarné le personnage quasi légendaire de la courtisane Sai Jinhua (赛金花), dans la pièce « Stunning Beauty » (《风华绝代》) donnée à Pékin en avril 2012, puis partie en tournée aux Etats-Unis.

 

A une période où le cinéma n’offre pas de grands rôles à sa mesure, le théâtre est certainement pour elle le meilleur moyen de déployer tout son talent.

 

 

 

Note : quatre mariages

 

Li Xiaoqing s’est mariée quatre fois, et cela resterait anecdotique si ces mariages – qui ont tous été très vite suivis d’un divorce - n’avaient eu une influence sur sa carrière.

 

1) 1976-1982 : Li Wang (王立), violoniste de l’Armée de Libération ; alors qu’elle était membre de la troupe de théâtre militaire de Chengdu et voulait être transférée à Pékin, son mariage le lui a permis.

 

2) 1986-1989 : Chen Guojun (陈国军), acteur qu’elle a connu sur le tournage de Deep at Heart 《心灵深处》 en 1981. Mais il était marié. Ils ont vécu ensemble trois ans avant de se marier. Elle a produit deux de ses films.

 

3) 2003-2005 : A Feng (阿峰), c’est-à-dire le "voiceactor" Sun Xianguang (孙湘光) ; elle l’a épousé en sortant de prison, il était l’un de ceux qui l’avait soutenue pendant qu’elle y était.

 

4) 2012 mariage civil , puis août 2013 mariage religieux avec l’homme d’affaire de 71 ans Wang Xiaoyu (王晓玉).

 

Publications

 

1983 Autobiographie « MyWay » 自传《我的路》

1987 Art and Love《艺术与爱情》

1992 Nouvelle autobiographie « Those Eight Years of Mine » 新自传 《我这八年》

1995 Autobiographie « My Vindication - From Movie Star to Billionaire »

38万字自传《我的自白录-----从电影明星到亿万富姐儿》

Nov. 2015 « Dans la vie il ne faut pas avoir peur de repartir de zéro »

《人生不怕从头再来》

 

Filmographie

 

1975 The Great Wall of the South China Sea 《南海长城》 de Li Jun 李骏 /Hao Guang 郝光

- rôle de Tiannü 甜女

1978 Thank You, Comrade 《同志,感谢你》 de Chen Ying 陈鹰 - rôle de Yang Jie 杨洁

1978 Spring Songs 《春歌》 de Chen Gang 陈岗 - rôle de Li Cuizhi 李翠枝

1979 Wedding 《婚礼》 de Duan Jishun 段吉顺 - rôle de Sheng Min 盛敏

1979 Whata Family 《瞧这一家子》 de Wang Haowei 王好为 - rôle de Zhang Lan 张岚

1979 Little Flower 《小花》 de Zhang Zheng 张铮/ Huang Jianzhong 黄健中

rôle de He Cuigu 何翠姑 avec Chen Zhong 陈冲 dans le rôle de Xiao Hua.

1980 Mysterious Buddha 《神秘的大佛》 de Zhang Huaxun 张华勋 - rôle de Meng Jie 梦婕

1981 - sorti en 1988  The Savage Land 《原野》 de Ling Zi 凌子 - rôle de Jinzi 金子

1981 The Invisible Web 《潜网》 de Wang Haowei 王好为 - rôle de Luo Xuan 罗弦

1981 Xu Mao and his Daughters 《许茂和他的女儿们》 de Wang Yan 王炎

- rôle de la 7ème fille, Xu Zhen 许贞

1982 Deep at Heart 《心灵深处》 de Chang Yan 常彦 - rôle de Ouyang Lan 欧阳兰

1983 The Burning of the Imperial Palace 《火烧圆明园》 de Li Han-hsiang 李翰祥

- rôle de l’impératrice douairière Cixi 慈禧太后

1983 Reign Behind the Curtain 《垂帘听政》 id.

1984 Ormosiafrom the North 《北国红豆》 de Wang Haowei 王好为 - rôle de Lu Xuezhi 鲁雪枝

1984 Le village Hibiscus 《芙蓉镇》 de Xie Jin 谢晋 - rôle de Hu Yuyin 胡玉音 avec Jiang Wen 姜文

1986 Heartless Lover 《无情的情人》 de Chen Guojun 陈国军

- rôle de Nuomei Qingcuo 娜梅琴措 + productrice

1987 The Imperial Cannon Team 《大清炮队》 de Chen Guojun 陈国军

- rôle de  Feng Yushu 冯玉舒 + productrice

1988 Chuntao 《春桃》 de Ling Zifeng 凌子风 - rôle de Chuntao 春桃 avec Jiang Wen 姜文

1988-1989  Dream of Red Mansions 《红楼梦》 de Xie Tieli 谢铁骊 / Zhao Yuan 赵元

parties 1&2 + 3-6 - rôle de Wang Xifeng 王熙凤

1989 The Empress Dowager 《一代妖后》 ou 《西太后》 de Li Han-hsiang 李翰祥 - rôle de Cixi 慈禧

1991 Li Lianying, the Imperial Eunuch 《大太监李莲英》 de Tian Zhuangzhuang 田壮壮 - rôle de Cixi 慈禧

2004 Plastic Flower 《春花开》 de Liu Bingjian 刘冰鉴 - rôle de Xie Chunhua 谢春花

2011 Legendary Amazons 《杨门女将之军令如山》 de Frankie Chan 陈勋奇

- rôle de la princesse Chai 柴郡主

2012 The Monkey King, Uproar in the Sky 《大闹天宫3D》 - rôle de la Reine-mère Wangmu 王母娘娘

2015 Mojin the Lost Legend 鬼吹灯之寻龙诀 de Wu Ershan 乌尔善 - rôle de Ying Caihong 应彩虹

2016 The Bombing《大轰炸》 de Xiao Feng 萧锋

 

Théâtre 话剧

2004 La dernière nuit de Jin Daban 《金大班的最后一夜》 - rôle de Jin Daban 金大班

2012 Stunning Beauty 华绝代》 - rôle de Sai Jinhua 赛金花

 

 

[1] Voir : www.chinesemovies.com.fr/films_Wu_Ershan_Mojin_lost_legend.htm

 

 

 

 

 

 

 

 
     
     
     
     
     
     
     
     

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Qui sommes-nous ? - Objectifs et mode d’emploi - Contactez-nous - Liens

 

© ChineseMovies.com.fr. Tous droits réservés.

Conception et réalisation : ZHANG Xiaoqiu